Vernet-Charignon au Geign

Le week-end dernier, encordé à mon oncle et mon père, je suis allé découvrir un coin du Mercantour que je ne connaissais pas. Nous sommes allés faire une voie historique du Giegn, le dièdre Vernet-Charignon. La suite de l’histoire sous forme de topo.

En vue de l'objectif

En vue de l’objectif

Approche : se garer au bout de la route en direction du col de Salèse. 1h pour arriver au col. Redescendre 100m sur la route du col et prendre le chemin ascendant sur la droite en direction du lac Nègre. Balise 269 prendre le large chemin vers la gauche qui mène calmement au lac de Gravereittes (2h30 depuis la parking). Spot parfait pour le bivouac, c’est l’option que nous avons choisi.
sans titre-137
De là, il attaque droit dans la pente qui surplombe le lac et qui ne fait pas envie… Une fois transpirant sur la crête, vous pouvez déjà admirer votre objectif. Suivre en ascendant jusqu’à trouver le « bon » couloir de décente. Ne pas hésiter à bien remonter la crête, normalement un petit cairn indique l’attaque du couloir. Nous en avons pris un trop tôt :-/

La crète à surmonter à l'approche

La crète à surmonter à l’approche

Dans la voie : (attention il peut y avoir un névé de neige dur au pied de la voie)

Nous avons suivi l’itinéraire préconisé par le Gass (Guide du Mercantour) plutôt que celui de Denali Sud (en jaune) qui semble faire consensus sur le web. Les longueurs que nous avons rencontrées dans le haut nous ont parues relativement difficiles comparé au reste de la voie et pour l’instant nous ne savons pas de quelle voie elles font vraiment parties.

sans titre-44-Modifier-2
L1 : 4a, Partir dans la fissure de droite du triangle à la base du dièdre.
L24b, Dans la fissure du dièdre.
L3 : 4b, un spits à 5m. Nous sommes passés par la dalle en allant chercher un piton loin à gauche. Relais suivant dans le fond du dièdre.

L3, du beau cailloux.

L3, du beau cailloux.

L4 : 5a, suivre la fissure jusqu’à l’attaque du mur noir. Quitter le dièdre (un spit) pour prendre une autre fissure sur la gauche. Relais juste peu après le niveau des grands toits.
L5 de notre version : 3, après 10m bifurquer à gauche pour rejoindre une vire transverse. Faire le relais sur le spit  du mur orangé bien compact au pied du dièdre de la longueur suivante.
L6 de notre version : 5c?,remonter le dièdre raide(un spit à 15m). Relais dans le renfoncement 50m.
L7 de notre version : 5c? (un pas de 6b/A0 en haut) choisir le dièdre de gauche et l’attaquer par la dalle en partant bien à gauche pour revenir dans le dièdre après 15m : un piton. Continuer dans la large fissure, un piton et une vielle sangle. Sous le sommet contourner le ressaut par un dièdre déversant à gauche (pas de 6b/A0) protégé par un piton et un coinceur coincé. Faire un relais sur sangle sur les becquets de l’arrête.

Suivre le chemin sur la face opposée jusqu’au sommet. Aérien mais facile.

Sur l'arrête.

Sur l’arrête.

 

Matériel : quelques sangles et un bon jeu de friends (grosses tailles utiles) sont nécessaires dans le bas de la voie.  Pour les deux dernières longueurs de la version Gass (cf. tracé rouge pointillé mon schéma) rajouter un bon jeu de coinceurs (et une bonne paire de…).