A new milestone

Il y a quelques semaines je suis allé faire un tour dans la King Line d’Ailefroide, Facebouc 8c. En m’attaquant aux 30 mètres de granite, j’ai rapidement vu que la voie était complètement magnifique et peut être bien à ma portée.

Romain se contorsionne dans le premier crux de Facebouc 8c.

Romain se contorsionne dans le premier crux de Facebouc 8c.

A l'attaque du crux de la voie

A l’attaque du crux de la voie

Aujourd’hui, le week-end approche et je suis confiant.

Le week-end précédent, pourtant fatigué de la montagne, en passant rapidement à la falaise j’y ai mis deux essais convaincants. Reposé, avec un week-end entier devant moi j’ai toutes mes chances.
Erreur, vendredi soir j’ai rejoint Thomas, Gab, Polo, Kevin… Je passe les détails, et ce n’est que dimanche à 17h que j’arrive à la falaise accompagné de Thomas Reymonenq. Le créneau va être serré (demain je dois être tôt au boulot).

Il faut serrer fort!

Il faut serrer fort!

Thomas ne se demande pas s’il sera en état de grimper mais en état de m’assurer… Il y a du monde au secteur. On doit passer pour deux guignols. Plus embêtant encore, il y a au moins trois personnes qui grimpent dans des voies démarrant dans Facebouc. Hum, il va falloir prendre un ticket.

J’ai tout de même quelques atouts en main. Un, il y a du vent et les conditions sont plutôt bonnes. Deux, j’ai une bouteille d’eau de la source magique.

J’expédie le 7a de chauffe et je profite d’un premier créneau. Le début de la voie se passe bien, je réussi le premier crux et me voilà au repos. Je récupère plutôt bien. Je fais monter l’influx pour concasser les petites arquées du crux mais deux mouvements plus tard je pends au bout de la corde, frustré! J’ai pas réussi à retrouver mon placement pour attraper ce satané plat. Je recale rapidement les mouvements du crux et je snobe la partie haute de la voie pour retourner dans la file d’attente.

A l'attaque du crux de la voie.

A l’attaque du crux de la voie.

C’est de nouveau mon tour. La partie basse se déroule comme à la première montée. Cette fois ci je parviens à retrouver mon placement pour attraper le plat quasi inexistant main droite. Je plante mes doigts dans la réglette main gauche. Même pas mal! Je gaine tout ce que je peux pour sortir mon talon gauche du verrou qui me portait jusqu’alors.
Je suis au mouvement de la voie et pour une fois mes doigts ne reculent pas. Je jette en criant sur la pince, et enchaine le mouvement suivant dans l’inertie pour me rendre compte que j’ai réussi le jeté. Magique!

Et y croire!

Et y croire!

Me voilà au repos postcruxial. Ah oui c’est vrai, j’avais snobé la partie haute. Surtout ne pas paniquer. Il n’y a qu’a sortir une mémoire d’éléphant, on lui laissera ses autres attributs, et tout va bien se passer. Surtout ne pas paniquer et débrancher le cerveau. La fin doit quand même tourner autour de 7c.
Allez c’est parti. Je mets du rythme sans trop hésiter. J’arrive à contenir l’acide lactique à un niveau raisonnable pendant les quinze mètres qui me séparent du relais. Je clippe la gorge sèche.

8c ou pas? Difficile à dire. C’est une très belle ligne dont l’enchainement est vraiment magique.

 

 

J’avais pas eu le temps de partager ces photos plus tôt mais comme elles me plaisent les voilà avec quelques commentaires. Elles résument une journée dans les Ecrins d’un groupe sympathique.

Une marmotte mendiante.

Une marmotte mendiante.

Après avoir parcouru les incontournables touristiques, l’objectif était de faire une école de glace sur le glacier blanc.

Le glacier blanc.

Le glacier blanc.

Sur le glacier, l’école démarre.

L'équipe est prête.

L’équipe est prête.

Des exercices,

Les élèves appliquent.

Les élèves appliquent.

des travaux pratiques,

C'est parti pour les TP.

C’est parti pour les TP.

Franchissement de crevasse.

Franchissement de crevasse.

Course d’arête.

Course d’arête.

menés d’une main experte par le frangin. A le voir ça ne m’étonnerait pas qu’un jour il rejoigne l’association des BE et guides surdiplomés.

Bref on suit le guide!

Bref on suit le guide!

Le glacier noir et blanc.

Le glacier noir et blanc.

 

Lumière du soir.

Lumière du soir.

Le Pelvoux.

Le Pelvoux.

 

 

 

Je vous invite à regarder le film du Petzl Roc Trip Argentina 2012. Petzl et Grimper m’avaient généreusement invité au fin fond de l’Argentine. Merci à eux pour cette expérience unique!

C’est un petit bijou signé Baraka film!